La démocratie est fragile et repose sur la confiance en la parole exprimée. Elle n’a de possibilité que si l’on peut se fier à ce que disent ceux qui sont nommés à des postes de responsabilité et si l’honnêteté de chacun n’est pas prise en défaut. Or la situation actuelle, dans notre pays, est celle d’une crise de confiance…

De l’honnêteté en politique

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *