Sur la proposition de loi

« Droits des malades en fin de vie et devoirs des médecins

à l’égard des patients en fin de vie »

Sur les conditions de la fin de vie en France plusieurs rapports ont fait le constat d’un accès aux soins palliatifs très insuffisant, d’une loi Leonetti qui permet de prendre en compte la parole du malade mais qui est mal connue et peu appliquée ; et donc encore aujourd’hui de patients qui n’ont pas été écoutés ni soulagés dans leur souffrance ; de familles blessées par ces situations et d’équipes soignantes qui pâtissent aussi de ne pouvoir remplir correctement leur mission de soulager la souffrance…

Sur la proposition de loi des droits des malades en fin de vie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *